Accueil > Infos pratiques > Transports : se déplacer au Portugal

Transports : se déplacer au Portugal

Transports : se déplacer au Portugal

Vous avez prévu des vacances au Portugal et vous souhaitez visiter plusieurs villes ? Je comprends bien, tout est tellement joli ici. Au même titre qu’il existe tout plein de solution pour se loger, il y a aussi plein de possibilités pour se déplacer. On fait le tour ensemble.

Le train

La compagnie ferroviaire du Portugal, c’est la CP (Comboios de Portugal). Je l’emprunte régulièrement et je n’ai jamais eu de problème et le personnel est plutôt aimable (enfin il faut dire que j’ai une dent contre la SNCF). Il existe comme chez nous plusieurs types de trains : les rapides comme l’Alfa Pendular ou l’Intercidades et les Regionais, qui eux s’arrêtent partout et sont plus bruyants (mais moins chers du coup). Comme chez nous, il y a une première classe appelée Conforto et une classe économique Turística. Vous pouvez acheter vos billets directement sur internet (www.cp.pt) ou à la gare. Je vous conseille de regarder sur internet les horaires et les prix puis d’aller acheter votre billet au guichet.
Attention pour les trains Alfa Pendular et Intercicades, la réservation de billet est obligatoire, pas d’achat à bord !

L’autobus

Prendre le bus pour aller de ville en ville c’est très commun au Portugal. La compagnie la plus populaire est la Rede Expressos et couvre une grande partie du pays, parfois mieux que le réseau ferroviaire. C’est un moyen de transport que j’utilise très souvent car peu cher et plutôt confortable. Pas trop d’arrêt, donc pas trop d’aller et venues et moins de bruit que dans un train. En plus il y a le WI-FI, c’est un peu lent certes, mais c’est le WI-FI quand même.

Soit vous prenez votre billet au guichet, soit directement sur leur site internet. Attention cependant à vous munir de cash si vous choisissez l’option guichet : ils ne sont pas équipés pour les cartes Visa (un vrai problème au Portugal) et les billets ne sont plus en vente en ligne 15 minutes avant le départ. Pour éviter de vous retrouver sur le quai (comme moi), mieux vaut anticiper. Il n’y a pas de possibilité d’acheter son billet à bord et pour des questions d’assurance. Un billet pour le bus de 14h n’est valable que pour le bus de 14h, même si tous les bus de la journée sont au même prix.

Le covoiturage

Ahhh les joies du covoiturage ! En France c’est mon moyen de transport préféré et Dieu sait que j’en ai fait des trajets. En revanche au Portugal c’est encore peu développé et à entendre les discours moralisateurs de mes copains locaux sur le fait de monter dans la voiture d’un inconnu… Ça va prendre encore un peu temps. Quoi qu’il y a une petite mobilisation sur Facebook avec des groupes d’entraide (je suis sur le groupe Porto <-> Coimbra, il y a pas mal d’annonce).

Notre BlablaCar préféré a pourtant développé une plateforme portugaise (www.BlaBlaCar.pt) où tout fonctionne comme sur la version française. Si vous souhaitez réserver un covoiturage au Portugal, il vous faudra vous créer un compte sur le site BlaBlaCar.pt et indiquer un numéro de téléphone où vous joindre. Seulement, si vous avez déjà un compte français qui utilise votre numéro, il faudra l’enlever de ce dernier momentanément car on ne peut avoir qu’un compte associé.

La location de voiture

La location de voiture est la solution idéale pour celles et ceux qui tiennent à leur liberté. Puis quand on part en famille ou entre copains, c’est sympa. C’est forcément plus couteux que les autres moyens de transport : l’essence est plus chère qu’en France (incroyable quand on connait le salaire minimum), les péages ne sont pas donnés et il faut penser aux parcmètres ou aux parking privés. Mais effectivement c’est pratique pour les road trip (quand on change de ville tous les 2 jours ou qu’on se faire une côte), on n’a aucune contrainte horaire et on n’est pas embêter avec ses grosses valises.

On connait tous la ribambelle d’agences de location, Hertz, Avis, Sixt, Europcar et compagnie. Alors pour gagner du temps et trouver la solution la plus rentable pour vous, sans se rendre sur les sites internet de chacun, on fait appel à un comparateur comme BSP-Auto par exemple, qui a déjà fait tout le sale boulot pour nous.

lundi 5 février 2018, par Portugal.fr