Accueil > Dossiers > Lisbonne et la gastronomie

Lisbonne et la gastronomie

Lisbonne et la gastronomie

Si vous prenez votre temps, si vous vous mettez à l’heure portugaise, vous verrez que Lisbonne n’est pas seulement faite de monuments. En terme de nourriture, la capitale portugaise n’a rien à envier à d’autres capitales européennes.

La partie gastronomique de votre voyage à Lisbonne devrait commencer dès le matin, avec un succulent pequeno almoço (petit déjeuner) comprenant un galão (lait chaud avec du café, le terme est typique de Lisbonne) et un bolinho (petit gâteau) que vous choisirez parmi une belle sélection. Les plus traditionnels sont les pastéis de nata (petits gateaux de pâte feuilletée remplie de crème et saupoudré de cannelle et de sucre glace).
Puis, au milieu de l’après-midi, vous ne devrez pas oublier la lanche c’est la collation de l’après-midi, généralement salé : vous y dégusterez une torrada (une feuille épaisse de pain grillé avec du beurre salé) ou un croissant misto (un énorme croissant remplis de jambon et de fromage).

En ce qui concerne les repas principaux, le plat typique portugais est le bacalhau (morue) ; il existe visiblement 365 façons de le préparer, mais le plus communément vous trouverez du Bacalhau com natas (morue cuite au four avec de la crème et pommes de terre), Bacalhau à Bráz (morue frite, accompagnée d’œufs et de pommes de terre) et Bacalhau a Lagareiro (au four avec des oignons et des poivrons).
Un autre plat typique, surtout si vous n’appréciez pas plus que ça le poisson, est la Carne de porco a Alentejo (porc à la façon de l’Alentejo), c’est un mélange de pommes de terre, de porc et de palourdes ! Aussi, à Lisbonne les Caracóis (escargots) sont très populaires, et vous découvrirez une variété impressionnante de poissons et de viande, préparés à la mode portugaise, voir brésilienne. Si vous aimez la soupe, vous pouvez commander un caldo verde (une soupe aux choux avec chorizo ) ou une sopa a pedra (soupe de pierre [1]). Si vous aimez le poulet et les épices, vous pouvez commander du moelas servis en morceaux, noyés dans une sauce abondante et bien épicé, avec du pain pour accompagner.

Pour les desserts vous apprécierez particulièrement la creme de leite (crème sucrée caramélisée sur le dessus ) et arroz doce (riz au lait typique).

Au niveau des boissons, le vin de Porto est évidemment un must, mais essayez aussi le vinho verde, la licor Beirão (une des liqueurs typiques portugaise), avec la amarga de Amêndoa (liqueur d’amandes), sans oublier la boisson typique de Lisbonne, la ginja (la ginginha bien-aimée de Lisbonne, une liqueur de cerise noire). Si vous souhaitez une bière, sachez que la Super Bock est la marque locale avec la Sagres ; demander une impériale si vous souhaitez boire un demi pression, une garrafa pour une bouteille.

Notez que dès que vous vous asseyez à une table d’un restaurant les serveurs vous apportent olives, pâtés, fromages et pain , vous ne payez que ce que vous mangez !

Certains bons hôtels ont parfois des restaurants gastronomiques à l’intérieur vous offrant délicatesses portugaises et autres plats internationaux. La chaîne d’hôtels VIP peut être un bon point de départ : ils fournissent habituellement un hébergement dans le centre à des prix moyens pour des chambres standards. En haute saison, de Juin à Août, par exemple, vous pouvez vous attendre à dépenser de 30 à 50 euros par personne avec petit-déjeuner et services complets.

Autres articles sur Lisbonne

  • Lisbonne capitale portugaise
  • Lisbonne et la gastronomie
  • Le Bairro Alto
  • Quartier historiques et monuments
  • Le Fado de Lisboa
  • Météo Lisbonne
  • Aéroport de Lisbonne
  • Carte de Lisbonne
  • 10 raison d’aller à Lisbonne
  • Autres articles sur la gastronomie portugaise

  • La gastronomie portugaise
  • La cuisine portugaise
  • Où manger au Portugal ?
  • Le vin de Porto
  • Les restaurants portugais
  • Lisbonne et la gastronomie

  • _

    vendredi 13 juin 2014, par Portugal.fr


    [1le nom, "soupe de pierre", est basé sur une légende, qui raconte l’histoire d’un mendiant qui demande à une dame un peu d’eau chaude et une pierre pour faire sa soupe. Fait curieux, la dame lui a donné ce qu’il demandait, en y ajoutant quelques ingrédients à elle, en faisant donc une soupe complète avec tout ce qu’elle avait dans sa cuisine : avec tous les légumes et les saucisses que la chef a eu à sa disposition