Accueil > Dossiers > 10 bonnes raisons d’apprendre le portugais

10 bonnes raisons d’apprendre le portugais

10 bonnes raisons d'apprendre le portugais

Aujourd’hui, je vous propose un article rapide qui change un peu des autres. Comme je suis moi-même en train d’apprendre le portugais, je me suis dit que je ne devais pas être la seule, et que même sans doute, il y en avait parmi vous qui aimeraient sauter le pas. Alors voilà, pour motiver les troupes, 10 bonnes raisons d’apprendre le portugais !

Mais pourquoi diable, devrais-je apprendre le Portugais ?

Ça tombe bien en plus, mon article sur mes cours d’été à l’Université de Coimbra est en cours de finalisation. D’une pierre, deux coups quand vous serez décidé, vous pourrez toujours envisager de vous inscrire là-bas ou ailleurs, hein. Allez, c’est parti !

1. C’est une langue facile à apprendre, pour les français

En théorie. Je nuance, car ça dépend toujours des capacités de chacun. Le portugais est une langue latine qui partage des racines communes avec notre bon vieux français. Un vocabulaire proche, des constructions de phrases similaires , des conjugaisons compliquées et 1000 manières différentes pour dire une seule et même chose. Oui en fait, c’est assez complexe pour les autres, mais pas pour nous, n’est-ce pas ? Avec le français, on est rodés !

2. C’est une langue CHaleureuse et même jolie

Même s’il y a des « chhh » un mot sur deux. Si si. Le portugais est une langue chantante, avec un accent très prononcé certes, mais chantante quand même, surtout le portugais du Brésil !
Bon évidemment ce point est ultra subjectif et il y aura toujours quelqu’un pour vous dire que c’est moche. Mais après avoir écouté pendant des heures et des heures des portugais parler entre eux, se faire des blagues et s’engueuler, je trouve que oui le portugais, c’est une belle langue.

3. Parce que c’est la 7ème langue parlée au monde

Ça peut paraitre incroyable quand on voit la taille du Portugal, mais c’est parce qu’on oublie trop souvent qu’il y a de nombreux pays lusophones. Les îles de Madère et des Açores, le Brésil bien sûr, mais aussi le Mozambique, le Cap-vert, la Guinée-Bissau, l’équatoriale, l’Angola, São Tomé-et-Principe, Macao et enfin Timor-Leste. Ce qui veut dire que le portugais est officiellement parlé sur 4 continents ! Ça fait presque 230 millions de personnes…

4. Puis c’est bon pour votre carrière professionnelle

On ne le répétera jamais assez, les langues étrangères, ça peut booster une carrière. Et pour celles et ceux qui visent l’international (c’est tout à votre honneur), l’anglais ne suffit plus. Les entreprises sont de plus en plus exigeantes, les candidats de plus en plus performants et une langue en plus, ce n’est pas du luxe. On ne va pas se mentir, au Portugal, niveau boulot, il n’y a pas grand chose, par contre côté Brésil, ça explose. Dans le tourisme, le commerce, l’ingénierie… A bon entendeur.

5. Parce que vous avez de la famille portugaise

Et quelle horreur de ne pouvoir communiquer avec eux… Si chez les jeunes, l’anglais est une bonne roue de secours, pour les anciennes générations c’est un peu plus compliqué. Pour éviter des repas silencieux, les situations délicates, le quiproquo de trop, on s’y met ! J’ai attendu 27 ans avant de m’y mettre à fond. Mais comme on dit, mieux vaut tard, que jamais. Rien n’est perdu, je vous le jure.

6. Parce que les portugais sont sympa

Et si vous nous suivez sur Facebook, je ne vous apprends rien. Le site Zoover a mené l’enquête, et les français trouvent que les portugais sont plutôt sympathiques, du moins plus que les grecs, les néerlandais, les italiens, les autrichiens et les allemands. Je valide, les portugais sont des amours, toujours prêts à rendre service. Et pour le comprendre, il faut pouvoir communiquer un peu !

7. Ah oui. Puis sexys aussi

Encore une fois, c’est très subjectif. Prenons l’exemple de la mascotte nationale, Cristiano Ronaldo. Pas vraiment mon style, mais je connais une paire de nanas qui vendraient père et mère pour tâter son torse. Durant mon séjour au Portugal, j’ai croisé des beaux garçons mais aussi de superbes filles. De l’autre côté de la planète, il y a les brésiliens plutôt hot et puis… Le cul des brésiliennes, on en parle ? Ça motive un peu, non ?

8. Si vous voulez une retraite dorée, ou vous expatrier

Ne me dites pas que vous n’avez pas entendu, lu ou vu quelque part que le Portugal était considéré comme le nouveau paradis fiscal d’Europe ? Pour relancer l’économie du Pays, le Portugal offre de nombreux avantages fiscaux pour les retraités et les résidents non habituels. Forcément, ça peut en faire rêver plus d’un, moi la première. Pas question cependant d’aller s’installer là-bas sans embrasser la culture et adopter la langue. Un peu de politesse quand même, on prend des cours avant !

9. Pour la culture lusitanienne justement

Pour l’histoire du Portugal,pour la musique, pour le Fado, la littérature, le cinéma… Comprendre les paroles d’Amália Rodrigues, la Reine du Fado, les poèmes de Fernando Pessoa, regarder des films en VO, des telenovas (oui bon, chacun ses passions)… La culture lusitanienne est riche, il serait dommage de passer à côté.

10. Parce que comme ça, on sera 2 !

Ou 3, ou 4 ou 5 ! Mais c’est tellement plus motivant d’apprendre une langue à plusieurs, quand on est bien entourés… Je prends beaucoup de plaisir à discuter en Portugais avec mes amis (et plus de temps aussi). On se corrige entre nous, on s’envoie des règles de grammaire, on fait sans doute pleins de fautes, mais c’est quand même cool d’avoir quelqu’un avec qui partager ça. Puis j’ai aussi fait la connaissance d’une vraie portugaise, fraichement arrivée à Lyon. C’est mon professeur de poche, elle m’aide beaucoup, pour tout, je l’adore déjà.

mardi 20 mars 2018, par Portugal.fr